Nuit blanche

© Anne Rehbinder
Le 19 janvier 2019
Théâtre

Samedi 19 janvier 2019 à 16h à l'Espace 89. Théâtre et musique à partir de 7 ans.

Durée 50 mn - Séances scolaires à 10h et 14h les 14, 15, 17 et 18 janvier.

Il était une nuit… Arthur et Colombe.
Une bulle hors du temps pour se parler, chanter, conquérir le monde, le dire et le comprendre.
A l’abri l’un contre l’autre dans le silence de la nuit, ces deux enfants libres et rêveurs partagent leur perplexité devant le monde des grands.
Ils s’interrogent, jouent, s’affrontent.
Et on rit, on s’émeut.
A hauteur d’enfants, le chaos étrange du monde s’habille de poésie et d’humour.

Compagnie HKC
Texte : Anne Rehbinder
Mise en scène : Antoine Colnot
Avec : Antoine Colnot, Anne Jeanvoine, Olivier Slabiak
Musique : Olivier Slabiak
Assistant à la mise en scène : Jean-Christophe Legendre
Images d’animation : Mathias de Panafieu
Images vidéo : Anne Rehbinder
Scénographie et lumière : Loïc Foulc
Costumes : Cécile Pelletier
Régie : Vianney Devienne
Diffusion : Corinne Foucoin

Une production de la compagnie HKC, accueillie en résidence à la Ferme du Buisson-Scène Nationale de Marne-la-Vallée et élaborée lors d’une résidence d’implantation territoriale du Conseil départemental du 78. Elle a bénéficié de l’aide à la création du Conseil départemental du 77. Le spectacle Nuit Blanche a été proposé dans le cadre du projet Avignon 2017 – Enfants à l’honneur coordonné par Scène d’enfance-Assitej France. Le texte a été choisi par les EAT pour représenter les écritures théâtrales contemporaines jeunesse lors de la manifestation CATIMINO du 1er juin 2016.

Soutiens : Fonds SACD Avignon Off, CNV, Adami, Théâtre de Chelles, Conseil départemental de Seine-et-Marne, Ville de Louveciennes. La compagnie est soutenue par la DRAC Île-de-France, la CGET, le Conseil départemental des Yvelines, Ville de Chelles, Ville de Louveciennes.
Remerciements : Nouveau Théâtre de Montreuil, Le Vieux Colombier, Sardine et Whisky.

Presse

  • «Construit à partir de témoignages, le texte d’Anne Rehbinder nous incite à une chose qu’on oublie trop souvent. Tendre l’oreille, finalement comme si nous n’écoutions pas assez les enfants, leur douceur comme leur radicalité» Arte JT

  • «Face aux adultes, les deux personnages se réfugient dans leur jardin secret, peuplé de tous les possibles. Le temps d’une nuit blanche, ils interrogent le monde de l’enfance.» FIP

Coordonnées

Espace 89
157, bd Gallieni
92390 Villeneuve-la-Garenne