Jeux 2024 : Villeneuve dans les starting-blocks

photos JO avec la tour Eiffel
Villeneuve se réjouit des futurs Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 à Paris.  / © Mairie de Paris
Le 15 septembre 2017
Sport

C'est officiel ! 100 ans après avoir accueilli les Jeux Olympiques, Paris redeviendra en 2024 la capitale du sport. Villeneuve-la-Garenne se réjouit du retour de cette compétition sportive internationale, suivie et relayée aux quatre coins de la planète.

Le compte à rebours est désormais lancé pour Paris et les villes d’Île-de-France, hôtes des Jeux Olympiques et Paralympiques. D’ici 7 ans, elles devront être fin prêtes pour recevoir cet événement qui devrait se dérouler du 2 au 18 août. 

« Les Jeux Olympiques de 2024 sont une chance pour notre territoire. Je propose de mettre à disposition du comité organisateur les équipements sportifs de Villeneuve-la-Garenne »,  rappelait récemment Alain-Bernard Boulanger dans le dossier du Villeneuve magazine de septembre consacré au sport, à l’aune des Jeux. En effet Villeneuve, située en face du futur village olympique côté Île-Saint-Denis, dispose d’infrastructures sportives qui permettront aux 10 500 athlètes attendus de parfaire leur entraînement avant les épreuves : courts de tennis, centres sportifs, piscine municipale… sans oublier le centre de plongée UCPA Aqua 92, le Centre équestre des Chanteraines et le stand de tir. Une proximité géographique que la Ville souhaite valoriser pour faire partie de l’élan suscité par les jeux 2024.  

Au-delà de la notoriété et des potentielles retombées pour la métropole francilienne, ces olympiades de demain sont aussi la promesse d’une liesse et d’un enthousiasme renouvelé autour du sport auxquels la Ville tient à associer ses habitants et ses sportifs de haut niveau. Car Villeneuve porte de longue date une politique en faveur du sport pour tous en accord avec les valeurs olympiques. Pour reprendre la devise qui a sans doute porté chance à la candidature française dans sa sélection pour 2024 : « À nous les jeux ! »

Publié le 29 septembre 2017