Journée mondiale des personnes handicapées

Le 27 novembre 2020

Avec la crise sanitaire, les personnes en situation de handicap sont plus que jamais vulnérables. Depuis 2003, chaque début décembre, les pouvoirs publics, les associations et la société civile se mobilisent à l’échelle internationale pour sensibiliser et mieux faire connaitre les problématiques rencontrées par les personnes handicapées. Le but ? Faire bouger les lignes, changer notre vision, adapter nos modes de vie et proposer des solutions pour que personne ne soit laissé de côté. En 2020 et pour 2021, cet enjeu est plus que jamais essentiel.

Nombre d’actions et de dispositifs mis en place sur la Ville travaillent au quotidien à l’inclusion des personnes handicapées : animations sportives, événements festifs, rendez-vous en faveur de l’emploi. La mission Handicap du CCAS de Villeneuve-la-Garenne est d’ailleurs une porte d’entrée municipale pour que les personnes concernées puissent demander un accompagnement et se faire aider.

Des ateliers auprès du jeune public

A l’occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, la Ville a souhaité maintenir en conformité avec le protocole sanitaire des actions pédagogiques auprès de la jeunesse. Mercredi 2 décembre après-midi :  atelier braille, atelier langue des signes, cécifoot ou encore tir à l’arc assis auront donc lieu dans le cadre d’activités périscolaires. L’Atelier consacrera aussi son cours d’anglais à cette thématique.

La bibliothèque vous propose

Ce n’est pas tout ! les Sections Jeunesse et Adulte de la bibliothèque Aimé-Césaire ont sélectionné pour vous plusieurs ouvrages pour mieux connaitre le handicap, mais aussi des livres adaptés aux différents lecteurs, en fonction du handicap que chacun peut avoir. Des ouvrages qui sont bien sûr sont tous disponibles à la bibliothèque. Retrouvez la sélection d’ouvrages ci-contre et ci-dessous la prise de parole conjointe des Maires adjointes à la Culture et au Handicap.

Une volonté affirmée

La culture est un concept abstrait : elle revêt autant de sens qu’elle offre de rencontres et de plaisirs. Elle est essentielle, elle est transversale, elle doit aussi et surtout être accessible à de plus en plus de publics différents.

Avec notre équipe municipale, nous souhaitons tout mettre en œuvre pour que la situation de handicap ne puisse pas limiter l'accès à la vie culturelle.

Le principe de réalité oblige à constater que cette égalité d’accès est encore incomplète, mais c’est par de nombreuses petites actions locales que nous pourrons, demain, satisfaire à l’exigence démocratique d’accès à la culture des personnes en situation de handicap.

Pour assurer une meilleure prise en compte du handicap dans nos politiques publiques, dans notre société, la culture prend donc sa part, car elle constitue un riche vecteur d’émancipation et d’autonomie. La culture est créatrice de lien social, notamment pour les personnes porteuses de handicap qui sont encore trop souvent reléguées en marge.

C’est une évidence, la culture s’enrichit de la singularité de chacun !

Alors, qu’elles soient vivantes, populaires et exigeantes, de tradition ou urbaine, de transmission ou de création, la culture et les pratiques culturelles à Villeneuve doivent avant tout être inclusives.

Sandrine Hertig, 
Maire-Adjointe en charge de la Culture

Fatima Aaziz, 
Maire-Adjointe en charge du Handicap 

Coordonnées

Numéro d’appel unique pendant la crise sanitaire pour les personnes handicapées et leurs aidants
0 800 360 360
+ d’infos : handicap.gouv.fr

À télécharger

Publié le 27 novembre 2020