Comprendre le plan grand froid

Suivre les consignes du plan grand froid en cette période est important pour s'adapter aux variations de températures.
Suivre les consignes du plan grand froid en cette période est important pour s'adapter aux variations de températures.
Le 05 février 2018
Prévention

Le plan grand froid est entré en vigueur ce lundi 5 février pour le Département des Hauts-de-Seine. Quand survient un épisode de grand froid, chacun peut se retrouver en situation de danger. C'est pourquoi les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif dit « plan grand froid » qui est activé en fonction de l’intensité du froid.

Trois niveaux de froid

Trois niveaux de vigilance ont été définis. Concrètement, le niveau 1 correspond au niveau « temps froid ». Il requiert un niveau de vigilance modéré : les températures sont négatives la nuit, mais positives en journée. Pour le niveau 2, les températures sont négatives jour et nuit, entre -5°C et -10°C. Le 3ème niveau est aussi connu sous l’appellation « froid extrême ». Une vigilance maximale est requise. La température de jour comme de nuit est inférieure à -10°C.

À quoi sert ce dispositif ?

En période de grand froid, le corps fait davantage d’efforts. Ce dispositif a trois objectifs : limiter la surmortalité saisonnière, prévenir les pathologies cardiovasculaires, et enfin prévenir et protéger des intoxications liées au monoxyde de carbone.


Que faire si ce plan est déployé ?

  •  Couvrir les parties du corps qui perdent de la chaleur : cou, mains, pieds et tête. Cacher également le nez et la bouche pour respirer le moins de froid possible.

  •  Mettre de bonnes chaussures pour ne pas tomber sur le sol glissant et se blesser.

  • Se nourrir correctement et ne pas boire d’alcool ; l’alcool ne réchauffe pas et accélère même la déshydratation.

  • Mettre plusieurs couches de vêtements et un coupe-vent imperméable.

 

Publié le 12 décembre 2017