Ce Villenogarennois fabrique des visières pour se protéger du coronavirus

Le 09 avril 2020
Sécurité,  Solidarité,  Santé

Laurent Martin, gérant d’une boutique d’impression 3D, fournit gratuitement des visières de protection à la Police Nationale et Municipale de Villeneuve-la-Garenne. Il va lancer également dans les prochains jours un système de valve pour respirateurs artificiels.

Depuis le 16 mars, des centaines de milliers de commerçants qualifiés de « non indispensables » ont dû fermer boutique pour une durée indéterminée à cause du coronavirus. C’est le cas de Laurent Martin, Villenogrannois et gérant d’un magasin spécialisé dans l’impression 3D situé à Levallois-Perret.

Mais plusieurs conversations avec des amis travaillant dans le milieu hospitalier dans des conditions extrêmes, sans matériel adapté, le poussent à agir et à reprendre du service. « J’ai eu l’idée de fabriquer, grâce à mes imprimantes 3D, des visières plus légères et confortables que celles que l’on trouve sur internet, précise Laurent Martin. Elles doivent êtres cependant utilisées en complément d’un masque et de gants.» Depuis qu’il s’est lancé, ses imprimantes tournent à plein régime, souvent 24 heures sur 24 et sept jours sur sept pour fabriquer une cinquantaine de visières au quotidien. Il a déjà fourni gratuitement la Police Nationale et Municipale de Villeneuve-la-Garenne, des Ephad des Hauts-de-Seine et n’a pas prévu de s’arrêter en si bon chemin.

Dans les prochains jours, le chef d’entreprise s’attaquera à la réalisation d’un système de valve pour respirateurs à partir des masques de snorkeling Décathlon. « Ces masques à destination des soignants et des patients seront plus fiables que ceux sortis jusqu’à maintenant. Ils seront moins poreux avec moins de fuites », détaille-t-il. Un altruisme qui a forcément un impact financier puisque, en plus de payer de sa poche le matériel nécessaire à la fabrication des masques et valves, ses imprimantes, sollicitées H24, devront être changées dans quelques mois. Sans compter les 12 à 14h par jour passées dans sa boutique avec un collègue venu lui prêter main forte. «Je ne sors de chez moi que pour aller imprimer et faire mes livraisons. J’essaye d’aider avec mes moyens et à mon niveau pendant cette période de crise», conclut-il.   

  • 3Dmagicprint - 06 80 33 94 70 - 3dmagicprint@gmail.com

  • A retrouver sur Facebook et Instagram

Publié le 09 avril 2020